Actualités

Comment cela est-il possible ?

DSC_0944

 

 

Nous vous présentons des situations qu’il nous arrive de vivre…

1) Une cuve de moût de Muscat petit grain tenue à 20°C par un groupe de froid installé derrière le mur de la cave en plein soleil… Régulièrement le responsable vérifie la température. A 21°C il déclenche le groupe, jusque là tout est normal… à part que la cuve monte à 22°C en un premier temps, puis met environ 1 heure pour redescendre à 20°C…  Trouvez l’erreur

2) Une benne à vendange remplie de Sauvignon pendant la nuit. Elle traîne une partie de la matinée dans le champ, avant d’être récupérée par la coopérative… Tiens elle fermente et ça sent le pourri ! … Trouvez l’erreur

3) Une cave, un groupe de froid installé à l’extérieur, environ 30 mètres de tuyau aller et retour remplis du moût d’une cuve de blanc. Le groupe est régulé par une sonde installée sur la cuve… Trouvez l’erreur

4) Mettre des levures dans une cuve en vidant les paquets par la trappe… Nous sommes assurés que c’est fait comme ça depuis toujours ! Il faut dire que les vins de cette propriété sont régulièrement refusés en première présentation à l’agrément… Trouvez l’erreur

Dans ces cas là, nous sommes souvent appelés trop tard et nous savons que notre tache sera difficile. Nous aimerions quand même bien savoir qui s’est fait payer pour ça ?

Relatived Posts
La fermentation malolactique ( 12 Mai,2014 )
VIGNES ET TRAITEMENTS ( 19 Mai,2014 )
LE JOUR DE LA MEILLEUR BOUTEILLE ( 3 Juin,2014 )
ACTUALITE DU JOUR : Dans le monde du vin le producteur et le consommateur sont perdus ! ( 14 Mai,2014 )
UN RETOUR A ORAN EN ALGERIE ( 25 Juil,2016 )
Written by
acidité totaleconseilfermentationfermentation malolactiqueGéorgieinternationalmalomalolactiquemissionprocédérosévinVinification